Restructuration urbaine de l’îlot du « Passage des lions »   |    2ème rang

Données du projet

En association avec BLSA architectes et LRS architectes

Maîtrise d’ouvrage :
UBS SA

Localisation :
Genève

Date :
2007-2009

Mandat :
Présélection, mandat d’étude parallèle

2ème rang

Status :
Non construit

Programme :
-Commerces et bureaux.
-Création d’une galerie commerciale.
-Proposition d’aménagement de la rue du Commerce.

Projet Minergie.

Surface brute :
-surface rénovation : 7’557 m2
-surface reconstruction : 18’990 m2

Images 3D :
Marco de Francesco

 
 

Propriétaire de la moitié de l’îlot du passage des Lions, l’UBS envisage une restructuration profonde ainsi que la valorisation de ce patrimoine bâti. Le passage et les deux immeubles qui l’encadrent, unique exemple genevois de passage «parisien» sont inscrits à l’inventaire du patrimoine. Le palais bancaire construit en 1938 présente également un certain intérêt patrimonial.

A Genève la question de la recevabilité publique d’un projet représente un enjeu important. L’ancien «palais bancaire» ne répond malheureusement plus aux critères techniques, structurels, thermiques, économiques et fonctionnels actuels, son maintient entrainerait une altération fondamentale de sa substance. Nous proposons de compenser la démolition de cet ouvrage par une valorisation substantielle de l’espace publique adjacent avec les moyens suivants:

– la valorisation de la rue du Commerce et de son attrait public et commercial engendré par un retrait d’alignement de la façade

– l’extension et l’intégration du passage des Lions par la création d’une liaison complémentaire débouchant du côté du lac afin d’augmenter la fréquentation et la perméabilité de l’îlot.

La reconstruction du front longeant la rue du Commerce permet l’optimisation des typologies, l’uniformisation des niveaux ainsi que l’intégration parfaite des techniques de distribution. Les coûts des travaux et d’entretien sont maîtrisés et optimisés. Les retraits d’angles des alignements permettent d’»ouvrir» la rue du Commerce et d’orienter les nouvelles arcades et bureaux vers les rues du Rhône et de la Confédération augmentant le prestige et la qualité de l’ensemble.

Le nouvel immeuble s’intègre volumétriquement et architecturalement à l’îlot qu’il complète, son architecture de pierre produit à la fois une image de solidité, de pérennité et d’ouverture sur la ville.