Remplacement des façades d’un immeuble administratif à Genève   |    2ème rang

Données du projet

En association avec Pragma SA

Maîtrise d’ouvrage :
BEFI SA (Bureau d Etudes Economiques et Financières) et Fondation Patrimoine

Localisation :
Genève

Date :
2010-2011

Mandat :
Concours sur invitation

2ème rang

Programme :
Remplacement des façades dans le but de réactualiser:
-l’image architecturale du bâtiment.
-les performances technique et thermique des façades
-les installations techniques
-la fiabilité de l’enveloppe en matière de sécurité.
Déroulement des travaux en présence de locataires.

Projet minergie

Status :
Non construit

Surface des façades :
6’510 m2 

Images 3D
Sylvain Molon

 

Le projet de remplacement des façades de Rive Centre vise les objectifs suivants : donner un nouvel éclat au bâtiment en actualisant son image architecturale et améliorer les qualités thermiques de l’enveloppe – plus de confort intérieur pour moins d’énergie consommée. Les travaux se dérouleront en présence des locataires.

Très en vue, le bâtiment s’inscrit dans le quartier de Rive construit selon le plan d’extension de Genève tracé en 1858 par l’ingénieur Blotnitzki. Son urbanisme dense et aéré est caractérisé par un contrôle strict des gabarits et des alignements de façades. Intégrés à cette structure les différents immeubles présentent un mélange d’architectures du XIXe siècle et du XXe siècle. Les façades rideau de Rive Centre, datant de 1962, offrent un visage monotone et très marqué par la grille structurelle. Ses qualités thermiques sont très faibles.

Tenant compte des objectifs et contraintes, les architectes proposent une solution optimisée tout en conservant le plus possible l’existant. La nouvelle façade change radicalement l’image du bâtiment en l’enveloppant d’une peau de verre précieuse, élégante et exclusive. Lisse et polie celle-ci met en valeur le volume de l’édifice tout en voilant la « grille » trop visible actuellement. Due aux effets de transparence et de miroitement, son architecture abstraite et évanescente allège le volume. Comme les corniches des immeubles du XIXe siècle, les bandeaux horizontaux en bronze introduisent une nouvelle stratification verticale réduisant l’échelle du bâtiment. A la fois calme et vivante cette élévation est aussi vue comme une sorte de grand appareillage de verre cyclopéen.

Sa mise en œuvre se déroule en quatre opérations successives : 1. démontage partiel de la façade existante et maintient les anciennes fenêtres, 2. pose d’une nouvelle façade étanche et isolée, 3. pose de la double peau en verre et 4. démontage partiel des anciennes fenêtres.