Rénovation et surélévation d’un immeuble de logements à Genève

Données du projet

Maîtrise d’ouvrage :
CP, Caisse de Pension de la Police et de la Prison

Localisation :
Genève

Date :
2012-

Mandat :
Mandat direct

Programme :
Partie rénovée:
Rénovation de l’enveloppe, isolation thermique, remplacement des fenêtres, remplacement et prolongement de l’ascenseur, rénovation de l’entrée, installation solaire thermique

Surélévation:
Création de 24 logements de 3/4/5 pièces, total 96 pièces; loggias

Immeuble:
112 logements, 343 pièces
1020m2 de commerces

Surface brute :
-existant : 9’444 m2
-surélévation : 2’400 m2

 
L’immeuble de 1954, avec une structure porteuse béton et remplissage partiel en maçonnerie de plots, l’isolation n’est constituée que de doublages en brique avec lame d’air.
A ce jour l’indice de dépense de chaleur ne nécessite pas de mesures immédiates d’améliorations énergétiques, mais la loi exige la mise en place d’un projet d’assainissement, réalisable en bloc ou par étape. Un audit complet s’avérait donc indispensable, l’état de ces bâtiments s’étant par ailleurs dégradé (carbonatation des bétons), cet audit inclus l’enveloppe et les installations techniques intérieures.
Parallèlement à cet audit, une étude de faisabilité pour la surélévation des bâtiments à été menées, les dispositions légales ayant évoluées.
La mission d’audit pilotée par ADAo architectes, avec le concours des ingénieurs en génie civil et spécialisé en gestion énergétique, se compose de 3 volets :
1 – Constat-diagnostic des structures et façades (sondages carbonatation, présence d’amiante + PCB, contrôle statique), constat-diagnostic des installations techniques (chauffage-ventilation-conduites sanitaires communes), constat diagnostic de conformité sécurité (parapets, matériaux,..)
2 – Etudes de propositions d’assainissement avec évaluation des incidences énergétiques pour chaque partie d’ouvrage ou d’installation, et estimation des coûts respectifs pour calculs de rendements.
3 – Conception architecturale
Intégration des propositions du §2 dans un concept architectural global, avec variantes selon la profondeur des modifications proposées.
La synthèse de ces études présente les propositions chiffrées d’interventions indispensables pour respecter les exigences légales et assurer la sécurité de l’ouvrage et de ses usagers, ainsi que des options complémentaires avec des améliorations d’habitabilité des logements.
Selon la loi genevoise, le contrôle des loyers après rénovation – avec ou sans surélévation – s’applique différemment, rendant nécessaire des évaluations financières dynamiques comparatives pour contrôler la faisabilité économique de ces options, l’étude répond à ce besoin.
Le dossier est actuellement en attente de décisions administratives.