Nouveau viaduc ferriovaire de la baye de Clarens

Données du projet

En association avec SPI Schmidhalter & Pfammatter Ingenieure AG, Bänziger Partner AG ingénieurs civils

Maîtrise d’ouvrage :
MVR  (Transports Montreux-Vevey-Riviera SA Infrastructure)

Localisation :
Ligne des Pléiades, tronçon Blonay-Chamby, Vaud

Date :
2016

Mandat :
Concours ouvert

Status :
Non construit

Programme :
-Ligne de chemin de fer à voie étroite Blonay-Chamby-Les Pléiades : remplacement du viaduc de la Baye de Clarens construit en 1902 par un nouvel ouvrage.

Dimensions :
longueur du viaduc : 104 m
portée : 52 m

Images 3D :
Infographie

 

L’instabilité du sous-sol a rendu nécessaire le remplacement de l’ouvrage endommagé par un nouveau viaduc.
Les principales contraintes liées au site du concours – géotechnique et accessibilité – sont à l’origine des solutions formelles et constructives proposées.

D’une grande simplicité formelle et constructive, le nouveau viaduc est fondé sur un pilier central depuis lequel s’élancent vers les deux versants latéraux les bras en courbe du pont. Ce pilier unique à la forme sculpturale permet d’ancrer l’ensemble de l’ouvrage en béton armé dans la partie géologiquement la plus stable du terrain. Les lignes verticales et obliques du pilier expriment la dynamique des descentes de charges parcourant l’ouvrage. Dans un souci d’intégration au paysage environnant, le nouvel ouvrage touche le moins possible le sol. Les extrémités du viaduc reposent sur des culées dont la conception formelle prolonge visuellement le tablier jusqu’à sa rencontre avec le terrain naturel. Le caractère monolithique de cette construction en béton crée un rapport dialectique fort entre la structure du pont et son environnement boisé.

La culée Chamby est constituée d’une série de contreforts en béton soutenant le tablier et stabilisant l’ancien mur en maçonnerie de pierre. La culée Blonay, fondée sur la partie « instable » du terrain est conçue de manière à absorber le glissement sans impacter le viaduc lui-même.